L'hyperconnectivité et son impact sur la santé

Quels sont les effets de l’hyperconnectivité sur la santé ?

Depuis l’arrivée et la généralisation des nouvelles technologies dans nos vies depuis les années 2000, nous n’avons cessé d’entendre les mérites et les plus-values de l’hyperconnectivité. Seulement une étude de 2019 révèle qu’en moyenne, la majorité des Français passent plus de 3h par jour sur leurs écrans. Une addiction qui traduit d’une hyperconnectivité aux dérives dangereuses.

Définition : l’hyperconnectivité pour les nuls

Un mot compliqué pour un phénomène très répandu

L’hyperconnectivité c’est le fait d’être constamment connecté sur internet, à travers différents supports (ordinateur, smartphone, tablette, objets connectés) quel que soit l’endroit. C’est être en permanence nourri d’informations à travers les notifications et ne jamais réellement déconnecter. Cela a pu néanmoins être pratique en temps de pandémie, fournissant des solutions alternatives aux méthodes de travail classique, notamment la popularisation du télétravail qui a plu a ses débuts, mais qui a révélé son lot de stress et d’anxiété et même mené certains au burn-out.

Il faut également préciser que cette notion rejoint la notion d’hyperconnexion au travail, ce fait d’être entouré d’outils digitaux dans son environnement de travail, c’est lorsque l’on ressent un besoin irrépressible de regarder ses mails pros ou son téléphone pro. C’est le fait de toujours avoir le travail en tête et de ne jamais déconnecter même quand on est à la maison sous la couette. 

Mais nous sommes tous concernés par ce phénomène d’hyperconnectivité, c’est devenu une norme étrange de la société dans laquelle nous nous sentons tous connectés aux autres, mais à la fois déconnectés de la vraie vie.

L’hyperconnexion et ses troubles sur l’attention

Ces outils digitaux ont été pensé comme des assistants du quotidien, des outils pour effectuer des actions plus simplement et avoir l’esprit plus léger. Mais d’outils censés faciliter la vie nous avons finalement des appareils qui nous remplissent la tête d’informations. On perd rapidement en concentration et donc en productivité, nous sommes happés par tout un réseau d’information.

Ci-dessous vous allez trouver une vidéo d’un chercheur en neurosciences, Jean-Philippe Lachaux, qui explique plus amplement et simplement des dérives de l’hyperconnexion sur l’attention.

Les conséquences de l’hyperconnectivité sur la santé

L’hyperconnexion dégrade la vision

Des études montrent que de rester fixé sur un écran provoque à la longue de la myopie. En effet d’après le Syndicat National des ophtalmologistes de France (SNOF) 1 personne sur 3 âgée de 16 à 24 ans est atteinte de myopie. Beaucoup d’ophtalmologistes considèrent la myopie comme le mal du siècle et on le comprend quand on voit le temps passé sur les écrans. 

Nos conseils :

  • Aérez-vous dès que possible
  • Travaillez à côté d’une fenêtre et fixez au loin le plus souvent que vous le pouvez
  • Prenez des pauses, allez marcher dehors, même dans votre jardin ou dans la rue, mais pensez à vos yeux !

L’hyperconnexion s’attaque à vos heures de sommeil

Une exposition aux écrans juste avant de dormir stimule considérablement votre cerveau avec des informations sonores et visuelles. Il lui faut une période de transition, de repos afin de se calmer et pouvoir entamer une bonne nuit. C’est encore plus dangereux pour vos enfants qui ont besoin d’une qualité de sommeil importante, car c’est la nuit que le corps produit ses hormones de croissance. Un temps d’écran juste avant le coucher pourrait donc nuire à la croissance de vos enfants.

Nos conseils : Pour lutter contre l’épuisement physique et mental

  • Instaurez-vous un temps d’écran limite par jour, fixez-vous une heure après laquelle vous ne pouvez plus utiliser votre téléphone
  • Pour redescendre de la pression de la journée, discutez avec votre partenaire, faites du yoga : reconnectez avec vous-même

Donnez des vacances à votre cerveau, laissez le se déconnecter du travail et du mal-être que votre charge de travail peut provoquer. Amorcez votre digital detox !

L’hyperconnexion entraine du stress

Nous sommes noyés dans les notifications

Nous recevons constamment des notifications : vous vous levez le matin vous regardez votre téléphone pour répondre aux messages de la veille, vous allez au travail vous regardez les mails que vous avez reçus, puis sur votre téléphone une notification Instagram vous dit qu’une personne a aimé votre dernière photo de profil puis une notification Doctissimo vous rappelle votre rendez-vous de ce soir, et ensuite vous rentrez chez vous pour répondre aux divers messages de vos proches. 

Il n’y a pas un moment dans la journée où l’écran ne s’allume pas pour vous ramener à lui. Nous sommes constamment harcelés et cela impacte forcément notre santé mentale. Et cela génère beaucoup de stress, cela surcharge votre tête plus que cela ne la libère

Nos conseils :

  • Désactivez tout simplement les notifications, du moins commencez sur une plage horaire bien précise pour vous libérer
  • Désactivez déjà les vibrations et autre sonnerie qui vous tente comme le chant des sirènes

L’hyperconnexion rime avec sédentarité et prise de poids

Le plus souvent, le temps passé sur les écrans se fait de manière immobile, statique.

La pratique déraisonnable des écrans diminue singulièrement la part autrefois réservée à l’activité physique

Dr Pierre Wolff

Voilà un constat évident mais surtout alarmant que nous pouvons faire : tout ce temps passé sur les écrans nous sédentarise, nous ralenti. Ne pas faire de sport, c’est laisser la porte ouverte au surpoids et aux problèmes cardio-vasculaires. De plus l’utilisation d’un téléphone portable à une main favorise des repas moins sains : des gâteaux, des bonbons, des hamburgers, des pizzas, des sodas. Autant de facteurs qui favorisent donc l’obésité

Encore une fois les plus touchés sont vos enfants qui ont grandi avec l’arrivée de ces technologies et ne voient pas le problème dans l’intégration de celles-ci dans leur quotidien. 

L’hyperconnectivité est un frein à leur sociabilisation car elle les enferme sur eux-mêmes. Cela noie leur créativité, les enfants n’ont plus la possibilité de s’ennuyer : ils ont tout le divertissement possible dans le creux de leur main, ils n’ont plus besoin de sortir faire du sport !  Si on n’éduque pas les nouvelles générations sur leur utilisation de ces outils, la société tendra vers des problèmes de santé dangereux.

Notre conseil : Bougez régulièrement, marchez chaque jour un petit peu, prenez les escaliers plutôt que les escalators : c’est tous ces petits efforts du quotidien qui vous rendront la vie plus agréable sur le long terme.

Trouvez-vous une activité sportive qui vous plait, nous en avons justement une pour vous qui n’avez pas le temps dans votre semaine : une séance d’électrostimulation chez Studio 12. Venez tester, la séance ne dure que 25 minutes, cela vous fera une pause dans tout ce flot d’informations indigeste, venez faire une pause sportive avec nous !